Actualités

Newsletter #2

8 octobre 2018    49er   GC32  

Une saison brillante pour Team Tilt

Outre le premier titre de champion du monde de l’histoire de Team Tilt, l’année olympique a également été très réussie pour Sébastien Schneiter et Lucien Cujean (49er). Ils suivent la courbe de progression établie en 2014, et montent les échelons calmement et sûrement. Retour sur la saison du 49er avec son barreur, Sébastien Schneiter.

« Le bilan est positif, nous avons atteint les objectifs fixés il y a déjà quelques années. Nous avons participé à nos premières medal races, avons qualifié la Suisse pour les Jeux, et sommes dixièmes au classement mondial. Il y a encore du boulot, nous voulons faire des podiums et entrer plus régulièrement dans le TOP 5 mondial l’an prochain ! Nous sommes contents de ces résultats mais en voulons toujours plus.

Le moment clé cette année ? Le passage de Hamish Willcox qui nous a coachés à Miami pour la World Cup. Cela nous a beaucoup rassurés, et confirmé que nous étions sur le bon chemin. Il nous a montré des détails importants, et nous avons réussi à continuer sur cette lancée pendant la saison.

Depuis le début de notre aventure, nous avons toujours réussi à sortir notre meilleure performance sur LA régate importante de l’année. En 2019, nous voulons confirmer notre sélection personnelle pour Tokyo, et il faudra terminer dans le top 5 à la World Cup d’Enoshima. »

Maud Jayet et Nils Theuninck continuent à progresser sous les couleurs de Team Tilt

Outre Sébastien Schneiter et Lucien Cujean, deux autres navigateurs portent les couleurs de Team Tilt dans le circuit Olympique. Nils Theuninck (Finn), champion d’Europe U23 cette année, et Maud Jayet, neuvième des mondiaux d’Aarhus qui qualifie ainsi la Suisse pour Tokyo 2020.

Maud Jayet : « Le bilan de l’année est bon, l’objectif principal était d’obtenir une qualification nationale pour les Jeux, et j’y suis parvenue! En réalisant en plus ma meilleure performance personnelle. Je m’étais mise beaucoup de pression pour Aarhus, une pression qui m’a d’ailleurs fait passer à côté de mon début de saison. Mais j’ai réussi à donner le meilleur que j’avais pour l’événement phare. Maintenant, il reste deux ans pour préparer les Jeux à fond !

Nils Theuninck : C’était une longue saison, dont le bilan est mitigé. J’ai eu de très bons résultats avec le titre de champion d’Europe junior, deux qualifications en Medal Race (à Palma et Enoshima), une quatrième place aux mondiaux juniors ainsi qu’un titre de champion du monde avec Team Tilt en GC32. J’ai également traversé une période difficile avec ma grosse infection virale pendant les mondiaux à Aarhus, qui me fait rater l’événement majeur de la saison. Mais cette fin de saison m’a mis en confiance, je suis content des bons résultats obtenus ! »

[Interview] Alex Schneiter, mentor historique de Team Tilt

Alex, quel est ton bilan de la saison 2018 ?

AS : Nous avons obtenu le premier titre de champion du monde de l’histoire de Team Tilt, avons qualifié le pays pour Tokyo en 49er et Laser Radial alors que le 49er a terminé septième aux Européens. Ce sont les quatre points clés d’une super saison ! Ce ticket pour Tokyo illustre également que le projet 49er suit la courbe de progression mise en place depuis 2014. Ils ont toujours atteint les objectifs fixés en amont, grâce à une vision à long terme réaliste. Il faut maintenant continuer cette progression, et viser le TOP 5 pour 2019!

Quelle est ta motivation pour t’impliquer autant ?

C’est passionnant de soutenir des jeunes. Dans le cadre de mes activités professionnelles, nous aidons des jeunes tennismen à évoluer en Suède à travers l’academy Good to Great. Nous soutenons une école qui forme des sportifs d’élite en Norvège (NTG). En tant que CEO de Lundin Petroleum, j’ai donné le feu vert pour ces projets, car j’ai toujours aimé aider les jeunes. Il y a des talents exceptionnels, qui méritent qu’on les soutienne ! Quant à Team Tilt, c’est une motivation personnelle, cohérente avec ces valeurs. Et c’est avant tout ma passion, puisque je fais beaucoup de voile depuis ma jeunesse.

Cela me fait très plaisir de voir que Nicolas Grange reprend le flambeau du soutien aux jeunes navigateurs, avec son beau projet Okalys Youth Project. Je serais ravi de les voir à la prochaine Youth America’s Cup !

Tu gardes du temps pour naviguer aussi?

Oui, je suis à fond en Flying Phantom avec mon ami Kris Jonsson (photo). Nous participons au circuit suisse, et avons d’ailleurs commandé le dernier modèle « Ultimate » pour continuer dans cette classe passionnante, autant pour les jeunes que les moins jeunes ! Je navigue également en GC32 cet automne, avec une nouvelle tentative de Ruban Bleu. Ensuite, quand j’arriverai à lever le pied au bureau, j’aimerais participer au GC32 Racing Tour et intégrer ainsi le classement propriétaire.

Quel est l’avenir de Team Tilt ?

GC32 World Championship, Riva del Garda, Italy. 23 – 27 May 2018
Photo © Pedro Martinez / GC32 World Championship

Red Bull Youth America’s Cup 2013, puis 2017, place maintenant à l’Olympisme. « La page de formation des jeunes en vue de résultats d’exception est désormais tournée ; nous nous concentrons désormais uniquement sur la performance », précise Alex Schneiter. Les deux projets Youth America’s Cup ont permis à une vingtaine de jeunes de naviguer au plus haut niveau sur différents circuits, tels le GC32, D35 et AC45F, grâce à Team Tilt. C’est vraiment positif. « Le fil rouge était la RBYAC jusqu’ici; l’Olympisme permet désormais de monter au niveau supérieur ! On sort de ce créneau de formation et de tremplin pour les jeunes afin de nous concentrer sur nos trois projets olympiques. »

En parallèle, Team Tilt sera présent sur d’autres circuits. « Nous n’arriverons pas à faire tout le GC32 Racing Tour 2019, mais avons un titre à défendre sur les mondiaux. 2020 sera bien-sûr l’année olympique, et notre seul objectif sera les JO. Nous préparons bien-sûr le post Tokyo : grâce à l’Olympisme, nous montons d’un cran. Nous pourrons ainsi viser d’autres gros projets internationaux au plus haut niveau. »

« L’aide sportive », fidèle partenaire du sport suisse

Aarhus, Denmark is hosting the 2018 Hempel Sailing World Championships from 30 July to 12 August 2018. More than 1,400 sailors from 85 nations are racing across ten Olympic sailing disciplines as well as Men’s and Women’s Kiteboarding.
40% of Tokyo 2020 Olympic Sailing Competition places will be awarded in Aarhus as well as 12 World Championship medals. ©JESUS RENEDO/SAILING ENERGY/AARHUS 2018
10 August, 2018.

L’Aide Sportive Suisse (Schweizer Sporthilfe) soutient activement les athlètes talentueux suisses. La fondation fait également énormément pour la voile Olympique : les trois bateaux Team Tilt en bénéficient (Maud, Nils, Sébastien et Lucien), comme la plupart des navigateurs Swiss Sailing Team. Un soutien financier de taille, indispensable à leurs projets Olympiques.

Aux côtés de nos fidèles partenaires Omega et Jiva Hill, c’est une chance d’avoir le soutien de l’Aide Sportive que nous remercions chaleureusement ! Plus d’information

Abonnez-vous au magazine Skippers

sdr

Le dernier numéro de Skippers est sorti ! Il revient sur l’été vélique, avec bien-sûr un article sur les mondiaux à Aarhus. Le magazine incontournable de la voile suisse vous offre un abonnement à moins 50 % (soit 42 CHF pour 1 an), c’est par ici.


Restez connectés

Suivez Team Tilt

Contact

MaxComm Communication
42 quai Gustave-Ador • CH-1207 Genève
www.maxcomm.ch

Sophia Urban • +41 22 735 55 30