Actualités

Les enseignements tirés des mondiaux de 49er

25 novembre 2015    49er  

Quelques jours après avoir terminé la saison lémanique – et remporté le D35 Trophy 2015 – l’équipage Team Tilt de 49er s’est envolé pour l’Argentine en vue des mondiaux de la classe. Pour se préparer à l’événement qualificatif pour Rio 2016 et se familiariser avec ce plan d’eau difficile, Lucien Cujean et Sébastien Schneiter ont participé au championnat sud américain début novembre. « C’était une régate de préparation. Nous sommes hélas arrivés avec du retard, seulement la veille de la régate », explique le barreur Sébastien. « Nous avons profité de ce championnat pour apprendre un maximum, et avons atteint cet objectif. » Ils terminent quarantièmes sur 53 équipages. Résultats

Place ensuite au championnat du monde à San Isidro, du 16 au 21 novembre. « Cela n’a pas été facile pour Sébastien et moi d’être compétitifs, notamment à cause de la pollution du plan d’eau qui a causé des soucis de santé à Sébastien », estime Lucien. « Nous avons manqué quelques belles opportunités, mais c’est le jeu. »

Sébastien a souffert d’une intoxication violente et a perdu 5 kilos en quelques jours. Très affaibli, il se rétablit gentiment et commence à remanger normalement. « Ce mondial nous a permis de tirer de bonnes conclusions sur la saison », ajoute le barreur. « Dans les point positifs, le travail effectué sur les départs et la vitesse a porté ses fruits. Le gros point négatif a été notre niveau personnel sur ce mondial. Nous avons mal géré le planning de la saison en terme de peak performance : on ressent une petite baisse sur la fin de saison alors que nous étions à notre meilleur niveau en juillet/août ; c’est à ce moment que nos résultats ont été les meilleurs. Dans le monde de l’olympisme, c’est primordial de savoir gérer ces cycles pour arriver à son meilleur niveau au moment voulu. »

Le duo est maintenant aux Bermudes pour se changer les idées sur l’acte final des Flying Phantom series. Prochain objectif en 49er : la régate de Palma en mars prochain, dernière opportunité pour se qualifier en vue de Rio 2016. « Nous nous entraînerons un mois en Floride cet hiver, puis à Palma quelques semaines avant la régate pour naviguer sur ce plan d’eau qu’on connaît déjà bien. L’objectif est réaliste, mais on devra vraiment naviguer à notre meilleur niveau si on veut avoir une chance de se qualifier. La bataille sera rude et il n’y aura pas de cadeau pour la dernière place aux JO ! »

Résultats du championnat du monde


Restez connectés

Suivez Team Tilt

Contact

MaxComm Communication
42 quai Gustave-Ador • CH-1207 Genève
www.maxcomm.ch

Sophia Urban • +41 22 735 55 30